Archives mensuelles : mai 2015

FLD

 

Transmis par un Loup

Publicités

1 commentaire

Classé dans Accueil, Art de vivre



10959298_1534957413446490_2905132675685716301_n

 

Allons mes frères,
Partons en quête d’un nouveau monde
J’ai pris pour but l’horizon de la mer du couchant
Et quoique, dépossédés de l’ardeur de nos forces d’antan
Qui bousculaient le ciel et la Terre
Nous sommes ce que nous sommes
L’âme trempée et le coeur héroïque
Bien affaiblis hélas par les ans mais forts de la volonté de combattre.

Chercher. Trouver. Ne rien céder

 

Alfred Tennyson

Poster un commentaire

mai 24, 2015 · 7:00

062d3aac34ae1babbbbd10ca7fc54234

« Il est possible que le livre soit le dernier refuge de l’homme libre. Si l’homme tourne décidément à l’automate, s’il lui arrive de ne plus penser que selon les images toutes faites d’un écran, ce termite finira par ne plus lire. Toutes sortes de machines y suppléeront : il se laissera manier l’esprit par un système de visions parlantes […] Tout y sera, moins l’esprit. Cette loi est celle du troupeau. » 

 

André Suarès, 1928

Poster un commentaire

mai 22, 2015 · 7:00

Une homme pressé

 

« Vous savez qui je suis
Un homme pressé
Un homme pressé
Un homme pressé
J’suis une victime en fait
Un homme pressé
Un homme pressé
Un homme pressé
J’suis un militant quotidien
De l’inhumanité
Et des profits immédiats
Et puis des faveurs des médias »

 

Transmis par M.C

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Culture des Cîmes

L’amour existe

l_amour-existe

« La durée moyenne d’une étreinte entre deux personnes est de 3 secondes. Mais les chercheurs ont découvert quelque chose de fantastique. Quand une étreinte dure 20 secondes, il y a un effet thérapeutique sur le corps et l’esprit. La raison en est que une étreinte sincère produit une hormone appelée « ocytocine », aussi connue comme l’hormone de l’amour. Cette substance a de nombreux avantages sur notre santé physique et mentale, et nous aide, entre autres, à nous détendre, nous sentir en sécurité et calmer nos craintes et l’anxiété. Ce merveilleux apaisement est offert gratuitement chaque fois que nous avons une personne dans nos bras, que nous berçons un enfant, que nous chérissons un chien ou un chat ou que nous dansons avec notre partenaire. À chaque fois que nous nous rapprochons de quelqu’un ou tout simplement que nous prenons dans nos bras un ami de la terre, nous nous sentons aimés. »

Transmis par G.C

Image tirée du film L’Amour Existe de Maurice Pialat

Source : http://www.revmed.ch/rms/2012/RMS-333/L-ocytocine-hormone-de-l-amour-de-la-confiance-et-du-lien-conjugal-et-social

Poster un commentaire

mai 18, 2015 · 7:00

Sur la féminité

243e9f4e6f3db3ec2018998ad39d4dff

 

« À l’aube de mes trente ans, ma colère est immense envers ceux et celles qui font percevoir la féminité comme un danger, la beauté  comme une chose à cacher, le désir comme un mal à étouffer. Ce sont au contraire, d’abord et avant tout, des sources de vie. C’est là que les femmes puisent leur force et c’est pourquoi elle est tant attaquée. Que serait le monde si les femmes accueillaient cette puissance de vie en elle? Y avez-vous déjà songé? »

Thérèse Hargot

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Citation du jour

I choose the mountain

girl standing at the edge of rock

I choose the mountain

 

The low lands call
I am tempted to answer
They are offering me a free dwelling
Without having to conquer

The massive mountain makes its move
Beckoning me to ascend
A much more difficult path
To get up the slippery bend

I cannot choose both
I have a choice to make
I must be wise
This will determine my fate

I choose, I choose the mountain
With all its stress and strain
Because only by climbing
Can I rise above the plane

I choose the mountain
And I will never stop climbing
I choose the mountain
And I shall forever be ascending

I choose the mountain 

Howard Simon

 

Transmis par Gondenécu Leponcho

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Culture des Cîmes

Le printemps est revenu, les hirondelles aussi !

Capture d’écran 2015-05-10 à 18.24.55

Quand les poètes imitent grâce à l’écriture le vol des Hirondelles !

Dans le style des hirondelles

    Chaque hirondelle inlassablement se précipite ― infailliblement elle s’exerce ― à la signature, selon son espèce, des cieux.

    Plume acérée, trempée dans l’encre bleue noire, tu t’écris vite !

    Si trace n’en demeure…

    Sinon, dans la mémoire, le souvenir d’un élan fougueux, d’un poème bizarre,

    Avec retournements en virevoltes aiguës, épingles à cheveux, glissades rapides sur l’aile, accélérations, reprises, nage de requin.

    Ah ! je le sais par cœur ce poème bizarre ! mais ne lui laisserai pas, plus longtemps, le soin de s‘exprimer.

    Voici les mots, il faut que je les dise.

    (Vite, avalant ses mots à mesure.)

    L’Hirondelle : mot excellent ; bien mieux qu’aronde, instinctivement répudié.

    L’Hirondelle, l’Horizondelle : l’hirondelle, sur l’horizon, se retourne, en nage-dos libre.

    L’Ahurie-donzelle : poursuivie, ― poursuivante, s’enfuit en chasse avec des cris aigus.

    Flèche timide (flèche sans tige) ― mais d’autant véloce et vorace ― tu vibres en te posant ; tu clignotes de l’aile.

    Maladroite, au bord du toit, du fil, lorsque tu vas tomber tu te renvoles, vite !

    Tu décris un ambage aux lieux que de tomber

    (comme cette phrase).

    Puis, ― sans négliger le nid, sous la poutre du toit, où mes mots piaillent : la famille famélique des petits mots à grosse tête et bec ouvert, doués d’une passion, d’une exigence exorbitantes ―

    Tu t’en reviens au fil, où tu dois faire nombre.

    (Posément, à la ligne.)

Francis Ponge, « Les hirondelles ou Dans le style des hirondelles » [1951-1956], in Pièces, Œuvres complètes, I

Transmis par G.C

1 commentaire

Classé dans Accueil, Culture des Cîmes

Assister à un ballet à l’opéra Garnier !

En ce moment, magnifique ballet Paquita à l’Opéra Garnier !

Astuce : pour avoir des places moins chères, sachez que les places de catégories 5 et 6 sont vendues le jour même à la billetterie de l’opéra dès 11h30 le matin. FDL vous conseille d’y aller avec un bon livre dès 10h/10h30. Vous pourrez ensuite obtenir des places pour 10/12 euros. Avec de la chance, vous pourrez avoir des billets bien placés (faire très attention aux choix des places, bien demander de ne pas avoir d’angle mort à la billetterie). Et s’il n’en reste plus, vous pourrez toujours essayer de bouger durant le spectacle.Alors étudiants, profitez-en !

A ce prix, invitez vos amis et tous les plus beaux ballets du monde sont à portée de main !

Bon spectacle !

opera-garnier-paris

opéra-3

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Culture des Cîmes

Créations de jeunes artistes !

« Je pense qu’il est important d’apprécier les jeunes créations artistiques, particulièrement quand elles sont nourries d’inspirations plurielles et constitutives du patrimoine de l’Europe de notre temps. » G.C

 

Transmis par G.C

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized