Archives mensuelles : juin 2014

l2p01tsg

« La tradition ne consiste pas à conserver des cendres mais bien à transmettre la flamme »

Jean Jaurès

Publicités

1 commentaire

juin 29, 2014 · 7:00

Nouvelle version !

Poster un commentaire

juin 29, 2014 · 7:00

Restez des FDL !

FDL 2

Poster un commentaire

juin 28, 2014 · 7:00

« La mise en oeuvre d’un choix de vie demande une volonté : c’est une conquête permanente, une composition entre soi et la machine sociale à laquelle on appartient, à laquelle on doit son tribut »

 

Jean-Louis Etienne, Le pôle intérieur

Poster un commentaire

juin 27, 2014 · 7:00

Bon investissement !

10461998_1514591735427613_7277841775111165940_n

 

Bon investissement pour toute FDL souhaitant garder sa distinction, son éducation et son raisonnement face aux dérives jogging – basket – cheveux gras … 🙂

 

Transmis par Colibri 

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Paroles libres

cerfs

« La volonté, la décision, l’entreprise sortent du petit nombre; l’assentiment, l’acceptation, de la majorité. C’est aux minorités qu’appartiennent la vertu, l’audace, la puissance et la conception. »

Charles Maurras

 

Transmis par Colibri

Poster un commentaire

Classé dans Accueil, Citation du jour

Es-tu une aventurière ?

La réponse, ici :

 

reverzy

1 commentaire

juin 24, 2014 · 7:00

Et pour les FDL qui veulent chanter …

Poster un commentaire

juin 23, 2014 · 7:00

Jean Ferrat – Ma France

paysage01-2

De plaines en forêts de vallons en collines
Du printemps qui va naître à tes mortes saisons
De ce que j’ai vécu à ce que j’imagine
Je n’en finirai pas d’écrire ta chanson
Ma France

Au grand soleil d’été qui courbe la Provence
Des genêts de Bretagne aux bruyères d’Ardèche
Quelque chose dans l’air a cette transparence
Et ce goût du bonheur qui rend ma lèvre sèche
Ma France

Cet air de liberté au-delà des frontières
Aux peuples étrangers qui donnait le vertige
Et dont vous usurpez aujourd’hui le prestige
Elle répond toujours du nom de Robespierre
Ma France

Celle du vieil Hugo tonnant de son exil
Des enfants de cinq ans travaillant dans les mines
Celle qui construisit de ses mains vos usines
Celle dont monsieur Thiers a dit : « qu’on la fusille »
Ma France

Picasso tient le monde au bout de sa palette
Des lèvres d’Éluard s’envolent des colombes
Ils n’en finissent pas tes artistes prophètes
De dire qu’il est temps que le malheur succombe
Ma France

Leurs voix se multiplient à n’en plus faire qu’une
Celle qui paie toujours vos crimes vos erreurs
En remplissant l’histoire et ses fosses communes
Que je chante à jamais celle des travailleurs
Ma France

Celle qui ne possède en or que ses nuits blanches
Pour la lutte obstiné de ce temps quotidien
Du journal que l’on vend le matin d’un dimanche
A l’affiche qu’on colle au mur du lendemain
Ma France

Qu’elle monte des mines descende des collines
Celle qui chante en moi la belle la rebelle
Elle tient l’avenir, serré dans ses mains fines
Celle de trente-six à soixante-huit chandelles
Ma France

 

 

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

image - copie

Transmis par Mésange

Poster un commentaire

juin 22, 2014 · 7:00